Amérique

À cheval et à pied dans le canyon de Colca

Pin
Send
Share
Send


Oui, je le reconnais. L’une des raisons pour lesquelles nous avons fini par embaucher un forfait de trois jours à travers le canyon de Colca avec Killawasi Lodge c'était parce qu'il comprenait un promenade à cheval. Vous penserez sûrement que décanter la balance juste pour cela est un non-sens, mais voyez-vous, j'étais très excité de monter à cheval. Non seulement dans le canyon de Colca, mais aussi à cheval où que je sois allé, car bien que je puisse vous surprendre, c'était ma première fois. Bien sûr, j'aurais pu monter près de Barcelone, mais c'est l'une de ces choses que vous dites toujours que vous ferez un jour et à la fin, vous ne finissez jamais par le faire ... mais tout se passe dans cette vie et ce matin-là, j'ai eu une première.

En ce qui concerne les chevaux, j’admets que je suis préoccupé par l’état de l’animal, car lors de certains voyages, j’ai rencontré des chevaux dans un état quelque peu déplorable, des pauvres, mais ce n’était pas le cas. À l'heure convenue, deux magnifiques chevaux nous attendaient à la porte de l'hôtel accompagnés de Marie, une française basée au Pérou qui était un cavalier expert.

Nous avons pris les chevaux et avons commencé à marcher, d'abord à travers la ville, puis vers le pont qui traverse la rivière. Nous avons traversé des prairies et des routes sinueuses qui ne convenaient pas au cœur, bien que vous soyez à la merci de l'animal et que vous priiez parfois que l'animal n'ait aucune intention suicidaire ce jour-là. C'est comme quand nous montons un âne à Petra, que l'animal marchait seul le long des falaises et pensait: "s'il vous plaît, s'il vous plaît, ne vous énervez pas maintenant ...". Mais la nature est sage et évidemment les deux promenades ont été une mer agréable.

Nous montons des routes compliquées ...

Les chevaux que nous avons montés étaient péruviens qui est une race du Pérou et ils disent être des descendants directs des chevaux que les conquérants ont introduits dans le pays. C'est une race si particulière du Pérou que ces chevaux ont été déclarés patrimoine culturel du pays.

... et nous traversons des ponts ...

Vers une belle journée et les rayons du soleil ont fait briller l'herbe d'une couleur verte luxuriante qui contrastait encore plus avec le bleu intense du ciel. Tout très bucolique. Le trajet a duré deux heures et malgré mes réticences, nous avons fait du jogging pendant quelques minutes. C'était un moment très excitant et nous sommes tombés amoureux du paysage et de ces chevaux. Marie a expliqué qu’en plus d’avoir une entreprise de randonnées à cheval du ColcaIl a aussi un petit restaurant en ville et il nous a encouragés à lui rendre visite ce soir-là pour le dîner. Monter à cheval, c’est un laissez-passer, mais lorsque vous descendez, vous vous souvenez pendant un moment du cheval et de la selle.

... et au fond il y avait une rivière! O_O¡

Après le repas, nous avons fait un sentier de randonnée dans la vallée avec Freddy. Cette visite est incluse si vous restez une nuit à l'hôtel. Le point final de la visite a été les ruines de Uyu Uyu. Juste au moment où nous allions commencer la marche, le ciel était couvert et Freddy nous a remis une paire d’imperméables. La route n’était pas particulièrement difficile et nous avons parcouru des sections que nous connaissions déjà à propos de l’équitation, mais il ya eu un moment où nous avons commencé à nous lancer dans les cultures de quinoa et de maïs.

Pin
Send
Share
Send