Europe

Escapade à Lisbonne, deuxième partie

Pin
Send
Share
Send


Le lendemain, nous avons eu beaucoup de soleil et nous sommes partis avec le désir de profiter du deuxième et dernier jour à Lisbonne. Pour commencer, notre guide nous a emmenés prendre le petit-déjeuner dans le quartier de Belém, et plus particulièrement dans une boulangerie très réputée et vivement recommandée. Je ne sais pas comment il s'appelle, mais c'est dans la Rúa de Belém, entre Marta Pinto et la placeta qui surplombe le monastère. et a auvents bleus avec des lettres blanches. Les gens font la queue dans la rue pour acheter les "pâtes à la crème", qui sont une pâte feuilletée avec une très bonne crème à l'intérieur. Cependant, la bonne expérience est d'entrer et de s'asseoir à une table pour les manger, car comme ils les font sans arrêt, ils sont servis frais du four (contrairement aux cent autres pâtisseries où ils vendent ces gâteaux). L'intérieur est immense et il y a beaucoup de tables. Vous pouvez également voir le processus de fabrication des cupcakes à travers un verre. Quoi qu'il en soit, nous nous sommes assis et avons bu du café, du chocolat et du "pastis". Pour commander du café au Portugal, vous devez apprendre un peu de vocabulaire car ils ont plusieurs types de café en fonction du récipient et de la quantité de lait, p. Par exemple, "uma bica" est une tasse de café petite et forte, "uma meia de leite" est composé à 50% de café / lait, "um garoto dark" est coupé, "um galao" est un verre de café avec du lait café, etc.

Dans cet établissement, vous pourrez déguster les excellents gâteaux à la crème

Après avoir apprêté "pastéis", j'ai vu que sur un mur il y avait une lettre avec tous les différents types de pâtes qu'ils fabriquent. Quel dommage de ne pas avoir essayé les quatre cents autres types!

Ils sont super bons

Finalement nous sommes partis et nous avons été surpris dans la même rue mais un peu plus loin, devant la résidence présidentielle, le changement de garde qui, curieusement, n’est visible que le troisième dimanche de chaque mois.

Ensuite, nous sommes allés chinois-chano au "Mosterio dos Jerónimos", mais nous n'y sommes pas entrés car il y avait une foule de touristes qui faisaient la queue. Au lieu de cela, nous avons regardé les stands de souvenirs du Portugal devant nous et avons fait une promenade dans le parc. Ensuite, il nous est arrivé quelque chose de curieux: nous voulions passer par la voie ferrée pour nous rendre à la célèbre tour de Belém (qui s’éloigne un peu plus du centre de Lisbonne en touchant le fleuve), mais nous n’avons pas vu de marche le franchir. Au-dessus ou au-dessous, nous avons donc repris la voiture et avons fait un méga virage pour atteindre l'autre côté de la route et découvrir avec horreur et visage stupide qu'il y avait un passage souterrain juste en face du monastère de l'autre côté de la fontaine. Cela nous est arrivé pour ne pas demander!

La tour de Belém

La tour de Belém est très emblématique, elle a été construite en 1515 pour défendre la ville et se trouvait initialement au milieu de l'embouchure du Tage, bien qu'elle se trouve maintenant à côté du port. De là, embarquèrent les navigateurs qui partirent à la découverte de nouvelles terres. Nous étions là pendant un moment à prendre des photos et à regarder la marée monter progressivement.

Pin
Send
Share
Send